Alexis de TOCQUEVILLE

D’origine aristocrate mais plus porté vers la démocratie : tensions internes.
Il a tendance à volontairement trop carricaturer et ne recourt pas assez à la systématisation et la méthode. TOCQUEVILLE (1805-1859) a été très bien reçu par ses contemporains (ROGER-COLLARD, SAINTE-BEUVE). Les sociologues le trouvent trop peu spéculatif et scientifique.

De même que MONTESQUIEU puis WEBER, il cherche à déterminer des types sociaux puis l’état social.
 Il s’intéresse aux théories qui représentent l’histoire, l’évolution des sociétés comme totalement prédéterminées, mais c'est un philosophe moraliste.
Contraint aux règles de la sociologie, il juge ce qu’il décrit. Politisé, il soutient l’égalisation des conditions sociales en s’insurgeant contre l’apparente justice du pouvoir en place. Il se proclame libéral de nouvelle espèce, tourné vers l’esprit de liberté, de justice et de religion.
-De la démocratie en Amérique (1835). Le sentiment principal est l’égalité (qui peut s’opposer et s’imposer à la liberté), ce qui oblige l’uniformisation des salaires (en faisant attention à l’individualisme). Les moeurs sont doux et la tendance est au conservatisme puisque tout le monde s’y satisfait. La société politique est centralisée. Paradigme de la démocratie : A. DE TOCQUEVILLE : l'égalitarisme est le ressort des sociétés démocratiques, et plus l'égalité progresse, plus les inégalités deviennent choquantes et alimentent l'exigence d'égalité.
-L’ancien régime et la révolution (1856) : Pourquoi la France est-elle si peu libérale? Malgré ses abus, la révolution était légitime.

Sociologie.com - Tous droits réservés